Cheveux secs ? Nos conseils pour retrouver la douceur » Style coiffure et Coupes pour cheveux

 Cheveux secs ? Nos conseils pour retrouver la douceur

28/12/2011

Cheveux secs ? Nos conseils pour retrouver la douceur

 

 

·         Eviter les shampooings qui moussent beaucoup

"Les shampooings détergents altèrent la kératine [substance principale qui assure la résistance et la souplesse du cheveu]", expliquent les Dr Pierre Bouhanna et Pascal Reygagne, dermatologues, dans Pathologie du cheveu et du cuir chevelu. Résultat : le cheveu est sec, fourchu et cassant. Pour éviter ces désagréments : "Il faut limiter l'usage des shampooings qui moussent beaucoup car ce sont eux les plus agressifs pour les cheveux", précise le Dr Nina Roos, dermatologue.
A savoir : "Un shampooing adapté mousse facilement mais pas en grande quantité avec de l'eau du robinet, et s'élimine sans peine par rinçage", rappellent les Dr Bouhanna et Reygagne.

·         Rinçage : eau tiède et vinaigre !

Lutter contre les cheveux secs, c'est opter pour les bons gestes côté rinçage ! Un, oubliez le rinçage à l'eau chaude et préférez l'eau tiède, voire froide. "L'eau chaude a un effet décapant et enlève le sébum qui protège les cheveux", explique le Dr Ludovic Rousseau, dermatologue. Deux, ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un demi-litre d'eau à la fin du shampooing. "Le vinaigre est un agent neutralisant le calcaire [de l'eau] qui se dépose à la surface du cheveu, agresse les lipides de la cuticule [gaine extérieure du cheveu], et assèche le cheveu", précise le Dr Nina Roos, dermatologue.
A savoir : Le citron est aussi un excellent anti-calcaire et peut donc être utilisé à la place du vinaigre de cidre (quelques gouttes) à la fin du shampooing.

·         Les produits coiffants à éviter

Laque, mousse, gel... La grande distribution nous propose tout un tas de produits pour fixer nos cheveux. Doit-on les éviter quand on a les cheveux secs ? "Oui, s'ils contiennent de l'alcool", répond le Dr Nina Roos, dermatologue.
En effet, l'alcool dissout les acides gras qui servent de ciment aux écailles capillaires de la cuticule (gaine extérieure protectrice du cheveu). Résultat : les écailles s'écartent et se détachent, les cheveux ont perdu leur film lipidique, ils s'assèchent !

 
Ce qu'il faut faire : Opter pour des produits coiffants sans alcool avec la mention "cheveux fragiles" ou "cheveux abîmés".

·         Masques, crèmes : optez pour le karité !

"Pour limiter l'effet d'agressions quotidiennes [permanentes, brushing], les cheveux secs doivent être renforcés par des crèmes au karité par exemple", explique le Dr Pierre Bouhanna, dermatologue, dans Soigner et préserver ses cheveux. Son action : "Le karité rengraisse, adoucit et gaine la tige capillaire [partie visible du cheveu]", explique le Dr Ludovic Rousseau, dermatologue. De plus, "il renforce la cohésion des écailles du cheveu et améliore ainsi sa protection", précise le Dr Nina Roos, dermatologue.

 
A savoir : Mieux vaut opter pour les soins à base de beurre de karité plutôt que le beurre de karité brut car ce dernier est très gras et oblige à relaver les cheveux dès le lendemain de son application.

·         Pensez aux vitamines B

Shampooing, masque, crème.. Vous avez tout essayé en matière de cosmétiques contre les cheveux secs et rien n'a marché ? Essayez les vitamines ! Lesquelles ? Les vitamines B5 (ou acide pantothénique), B6 et B8 (ou biotine). Elles participent à la formation et au renouvellement des cheveux. Elles peuvent aussi les régénérer et les renforcer quand ils sont abîmés. "La prise de compléments alimentaires riches en vitamines B peut améliorer un peu le problème de cheveux secs, mais ceci n'aura un effet qu'au bout de plusieurs mois", précise le Dr Ludovic Rousseau, dermatologue.

Posologie selon le Dr Nina Roos, dermatologue : Une cure de vitamine B5, B6 ou B8 pendant trois à quatre mois, une fois par an. Demander conseil à un pharmacien sur les dosages.

·         Quelle coloration choisir ?

Vous le savez sûrement, les colorations et décolorations fragilisent les cheveux. "Les teintures pénètrent et se fixent entre les écailles de la cuticule [gaine extérieure du cheveu] ce qui agresse le cheveu", explique le Dr Nina Roos, dermatologue. "Une coloration précédée d'une décoloration accentue encore plus le dessèchement des cheveux", ajoute le Dr Ludovic Rousseau, dermatologue.
Ce qu'il faut faire : Utiliser les produits de coloration temporaire avec la mention "cheveux fragiles". Eviter l'ammoniaque qui favorise le dessèchement capillaire. Enfin, opter pour des colorants naturels d'origine végétale (ex : le henné).
Attention : les colorations au henné foncés (noir surtout) sont susceptibles de contenir du plomb, toxique pour les cheveux.

·         Les aliments anti cheveux secs !

Certains aliments aident à lutter efficacement contre la sécheresse capillaire ! Lesquels ? "Ceux qui sont riches en silice, en fer et en vitamines du groupe B", répond le Dr Nina Roos, dermatologue. En clair, opter pour le boudin, le foie, les germes de blé, les lentilles, les céréales ou encore la levure de bière.
De plus, il est intéressant de privilégier les aliments riches en acides gras insaturés car "ils permettent de reconstituer une bonne barrière cutanée, avec une sécrétion de sébum [fluide gras protégeant le cheveu] normale, et une cuticule [gaine extérieure] intacte au niveau du cheveu", poursuit la spécialiste. Miser ainsi sur les poissons gras(saumon, sardine, maquereau), l'huile d'olive ou de noix, et les fruits à coques (noisettes).

·         Les solutions homéopathiques

Contre les cheveux secs, essayer l'homéopathie ! Le Dr Albert-Claude Quemoun, président de l'Institut homéopathique scientifique, conseille :
- Cheveux secs + peau sèche : Alumina 5CH + Fosforique Asidum 7CH (2 granules de chaque trois fois par jour).
- Cheveux secs et cassants : Fosforique Asidum 7CH + Natrium Muriaticum 5CH (2 granules de chaque trois fois par jour).
- Cheveux secs liés à l'exposition solaire : Natrium Muriaticum 5CH (2 granules trois fois par jour).
Ces traitements peuvent être interrompus dès que la sécheresse s'estompe.
A noter : L'homéopathie n'est pas à prendre à la légère. Demander conseil à un médecin homéopathe ou à un pharmacien.

·         Les solutions aux huiles essentielles

Des cheveux secs, ce sont des cheveux qui manquent de gras ! Heureusement, les huiles essentielles peuvent combler cette carence et renforcer la résistance des cheveux. La pharmacienne Danièle Festy (Ma bible des huiles essentielles) propose :
- Recette de masque anti cheveux secs : Mélanger 5 gouttes d'HE d'ylang-ylang à 20 gouttes d'huile de ricin. Appliquer en masque le soir au coucher, 2 fois par semaine.
- Recette de shampooing anti cheveux secs : Dans un flacon de 200 ml de shampooing à l'aloe vera, verser : 30 gouttes d'HE de romarin à cinéole + 10 gouttes d'HE d'ylang-ylang + 10 gouttes d'HE de thym à thymol + 10 gouttes d'HE de lavande vraie. Utiliser ce shampooing à la place du shampoing habituel, au maximum deux fois par semaine.

·         Sèche-cheveux : attention !

Parce qu'elle endommage la cuticule [couche extérieure] du cheveu, la chaleur du sèche-cheveux favorise son dessèchement. "Il faut l'utiliser avec parcimonie, en le réglant à une température moyenne [voire froide], en l'éloignant d'au moins 10 à 15 cm des cheveux et en passant la main, doigts écartés, dans la chevelure afin de mieux diffuser l'air et de ne pas insister sur les mêmes zones de cheveux", conseille le Dr Ludovic Rousseau, dermatologue.

·         Ne pas abuser des lavages !

 Vous lavez vos cheveux deux, trois, quatre fois par semaine ? Plus ? Attention ! "Les cheveux secs doivent être lavés au  maximum une fois par semaine", explique le Dr Pierre Bouhanna, dermatologue dans Soigner et préserver ses cheveux.
 Pourquoi ? Parce que plus on les lave, plus on contribue à l'élimination du sébum (fluide gras protecteur du cuir chevelu),  donc plus on favorise le dessèchement du cheveu !

 
A savoir : "Le frottement vigoureux du cuir chevelu lors du lavage peut contribuer à endommager la couche extérieure [appelée cuticule] du cheveu, donc à le dessécher", souligne le Dr Nina Roos, dermatologue.

·         Cheveux secs = manque d'eau ?

Quand notre peau est desséchée, c'est parce qu'elle manque d'eau. Est-ce la même chose pour les cheveux ? Eh bien non ! "Le dessèchement du cheveu est surtout lié à la fragilité de la tige capillaire", explique le Dr Ludovic Rousseau, dermatologue. Une fragilité qui s'explique le plus souvent par un défaut de sécrétion du sébum (film gras protégeant le cheveu) ou des agressions extérieures (sèche-cheveux, soleil, coloration...).

 
Cependant, comme le fait remarquer le Dr Nina Roos, dermatologue : "Les personnes qui boivent peu d'eau n'ont en général pas beaucoup de temps à accorder aux repas, ou ont une alimentation déstructurée, ce qui favorise les carences alimentaires, donc la mauvaise croissance et structuration du cheveu."

·         Les traitements hormonaux efficaces ?

Des traitements hormonaux (à base d'œstrogènes) ont parfois été indiqués pour soigner la sécheresse cutanée. Peuvent-ils être efficaces contre la sécheresse capillaire ? Pour le Dr Nina Roos, dermatologue : "A ma connaissance, ce type de traitement n'a pas d'efficacité démontrée contre les cheveux secs." Quant au Dr Bérengère Arnal-Schnébelen, gynécologue : "Je ne sais pas si les traitements hormonaux de la ménopause [THM] peuvent lutter contre les cheveux secs. Cependant, certains d'entre eux peuvent être efficaces contre la chute des cheveux."
Rappel : Il existe de lourdes controverses concernant les THM dans le milieu médical. Selon certaines études, ils augmenteraient le risque de cancers et de maladies cardio-vasculaires. Demandez toujours l'avis d'un médecin.

·         Cheveux secs : une question d'hormones ?

Quand on a les cheveux secs, c'est bien souvent parce que les glandes sébacées de notre cuir chevelu ne produisent pas assez de sébum (film gras). Or, au fil du temps, cette production de sébum diminue naturellement puisqu'elle dépend de la stimulation des hormones androgènes (testostérone), qui elles-mêmes diminuent avec l'âge !

 
De plus, "la diminution des œstrogènes associée à la ménopause, implique une production moindre de sébum au niveau du cuir chevelu. Les cheveux deviennent secs et cassants", explique le Dr Robin Phillips dans Ménopause santé, forme, sexualité.

·         Cheveux secs : les bons gestes à la plage

"Le soleil, surtout s'il est associé aux bains de mer ou en piscine, accentue le dessèchement et la fragilisation des tiges capillaires", explique le Dr Pierre Bouhanna, dermatologue, dans Soigner et préserver ses cheveux. Heureusement, il existe plusieurs façons simples de protéger ses cheveux :

 
- porter un chapeau
- rincer les cheveux après chaque bain de mer ou de piscine
- utiliser des crèmes ou des huiles solaires avant et/ou après exposition !


 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |